Covid 19

POINT DE SITUATION – 30 juin 2022

Covid 19 : Point de situation sur la reprise épidémique

Notre pays connaît depuis 4 semaines une reprise de la circulation du virus portée par la diffusion des sous-variants BA.4 et BA.5 du variant Omicron. Le taux d’incidence a été multiplié par 4,5 au plan national depuis le début du mois de juin et atteint environ 700 cas pour 100 000. Le nombre de cas dépistés par jour est en hausse de plus de 50 % sur 7 jours, porté par un taux de reproduction du virus de 1,4. Cette augmentation touche toutes les classes d’âge, y compris les plus âgés. Les cas de réinfection sont également fréquents, et représentaient 16 % des cas dépistés la semaine dernière. Avec un taux d’incidence de 678, l’Indre-et-Loire est dans une situation correspondant environ à la moyenne nationale.

Cette reprise épidémique rapide commence déjà à avoir des effets hospitaliers : les nouvelles hospitalisations pour cause de Covid-19 sont en hausse de 41,5 % en une semaine, et celles en soins critiques de 20 % au niveau national.

Face à ce contexte de reprise épidémique, l’accent doit d’abord être placé sur la responsabilité de chacun plutôt que sur les mesures juridiques contraignantes. Si aucune nouvelle mesure de police administrative n’est à ce jour envisagée, il est vivement recommandé de respecter les gestes barrières : se laver régulièrement les mains, aérer fréquemment les espaces clos, y porter un masque si l’on se trouve à plusieurs à l’intérieur ou en situation de forte promiscuité en extérieur. Le respect ces gestes est en effet nécessaire pour contenir la diffusion du virus et limiter l’ampleur de la vague épidémique que nous traversons.

Une attention particulière doit être portée aux transports en commun. Il est vivement recommandé d’y porter un masque, surtout en cas de forte affluence. Les collectivités territoriales gestionnaires de réseaux de transports publics ont un rôle essentiel dans la communication de cette recommandation à l’égard des usagers. Vous êtes donc invités à la relayer avec énergie afin qu’elle soit suivie par le plus grand nombre possible de nos concitoyens.

 

 

********************************************************************

 

La stratégie du triptyque TesterAlerterProtéger (T.A.P) doit continuer de s’appliquer :

  • Je me fais tester en priorité en cas de signes de la maladie ou si je suis identifié comme personne contact. Ainsi, je permets aux laboratoires de se concentrer sur les personnes prioritaires.
  • Je communique la liste de tous mes contacts récents à mon médecin traitant et à l’Assurance maladie si j’ai un test positif, pour qu’ils soient alertés rapidement. Ainsi, je participe à freiner la propagation du virus.
  • Je protège les autres en respectant les règles d’isolement et de quarantaine, selon ma situation.

 

POUR PLUS D’INFORMATIONS :

Depuis le 14 mars 2022

  • Fin du port du masque en intérieur (sauf dans les transports, les établissements de santé et lieux de soins).
  • Fin du pass vaccinal (le « pass sanitaire » reste obligatoire dans les transports, les établissements de santé et lieux de soins).
  • Fin du port du masque en classe dans les écoles, collèges et lycées.
  • Fin du protocole en entreprise et de l’obligation du port du masque.

Recommandations sanitaires générales

Port du masque

Le port du masque n’est plus obligatoire dans les établissements recevant du public, à l’exception de l’ensemble des transports en intérieur et dans les lieux de santé ou de soins (notamment les hôpitaux, les pharmacies, ou encore les laboratoires de biologie médicale) dans lesquels il reste exigé pour les soignants, les patients et les visiteurs.

« Pass sanitaire »

  • Depuis le 14 mars, le « pass vaccinal » est suspendu jusqu’à nouvel ordre dans tous les endroits où il était exigé (lieux de loisirs et de culture,  activités de restauration commerciales, foires et salons professionnels…).
  • Le « pass sanitaire » reste toutefois en vigueur dans les établissements de santé et lieux de soins.

Pass sanitaire

Éducation

  • Depuis le 14 mars, fin du port du masque en classe dans les écoles, collèges et lycées. Pour le reste (brassage, activité physique et sportive…) c’est le niveau 1 du protocole sanitaire qui continue de s’appliquer.
  • Les épreuves de spécialité du baccalauréat, prévues du 14 au 16 mars, sont reportées aux 11, 12 et 13 mai en raison de l’épidémie de Covid-19.

Les mesures pour les écoles, les collèges et lycées

Déplacements

Depuis le 12 février 2022, les règles suivantes s’appliqueront aux frontières :

  • Pour les voyageurs vaccinés au sens de la réglementation européenne, plus aucun test ne sera exigé au départ. La preuve d’un schéma vaccinal complet redevient suffisante pour arriver en France, quel que soit le pays de provenance, comme c’était le cas avant la diffusion du variant Omicron.
  • Pour les voyageurs non vaccinés, l’obligation de présenter un test négatif pour se rendre en France demeure, mais les mesures à l’arrivée (test, isolement) sont levées lorsqu’ils viennent de pays de la liste « verte », caractérisée par une circulation modérée du virus.
  • Lorsque les voyageurs non vaccinés viennent d’un pays de la liste « orange », ils devront continuer de présenter un motif impérieux justifiant la nécessité de leur venue en France métropolitaine et pourront toujours être soumis à un test aléatoire à leur arrivée. Les voyageurs qui seraient testés positifs devront s’isoler, conformément aux recommandations de l’Assurance maladie.

Les déplacements internationaux

Vaccination

  • La quatrième dose de vaccin est ouverte aux personnes immunodéprimées et aux plus de 80 ans ayant reçu leur dose de rappel depuis plus de trois mois.
  • Le délai de la dose de rappel est ramené à trois mois après la dernière injection ou la dernière infection au Covid-19.
  • Le rappel vaccinal est ouvert à toutes les personnes de 18 ans et plus, et depuis le 24 janvier, il l’est à tous les adolescents de 12 à 17 ans sans obligation.
  • La vaccination est ouverte à tous les enfants de 5-11 ans et requiert l’accord de l’un ou l’autre des titulaires de l’autorité parentale.

La vaccination des particuliers

Tests

  • Depuis le 28 février 2022, les personnes contacts n’ont plus à réaliser qu’un seul test (autotest ou test antigénique ou test RT-PCR) à J2. C’est-à-dire deux jours après avoir eu l’information d’avoir été en contact avec une personne testée positive.
  • Il est obligatoire de réaliser un test PCR pour confirmer un test antigénique positif.

Les tests de dépistage du Covid-19

Travail

  • Depuis le 14 mars, fin du port du masque en entreprise.
  • Fin du protocole en entreprise à la faveur d’un guide repère.

Poursuite de l’activité en période de Covid-19

 

 



  • Le délai de la dose de rappel est ramené à trois mois après la dernière injection ou la dernière infection au Covid-19.
  • Le rappel vaccinal est ouvert à toutes les personnes de 18 ans et plus, et depuis le 24 janvier, il l’est à tous les adolescents de 12 à 17 ans sans obligation.
  • La vaccination est ouverte à tous les enfants de 5-11 ans et requiert l’accord de l’un ou l’autre des titulaires de l’autorité parentale.

Tests

  • Depuis le 28 février 2022, les personnes contacts n’ont plus à réaliser qu’un seul test (autotest ou test antigénique ou test RT-PCR) à J2. C’est-à-dire deux jours après avoir eu l’information d’avoir été en contact avec une personne testée positive.
  • Il n’est désormais plus obligatoire de réaliser un test PCR pour confirmer un test antigénique positif.
  • En revanche, un test PCR reste nécessaire après un autotest positif.

Travail

  • Depuis le 2 février, le télétravail n’est plus obligatoire mais reste recommandé.
  • Un nouveau protocole national pour assurer la santé et la sécurité des salariés en entreprise a été dévoilé. Consultez le détail des nouvelles règlementations en cliquant ici.

Page mise à jour le 16 juillet 2022